Notre tandem paysagiste et le candidat fleuriste n’ont pas démérité à Kazan en Russie*. Probablement un peu déçus, ils ont manqué le podium mondial. Mais ils reviennent avec une très belle expérience professionnelle et humaine, et un prix d’excellence pour leur belle participation. Et ils sont les meilleurs jeunes professionnels de France dans leur métier !

Pour mémoire, les médailles d’excellence sont décernées à tout compétiteur qui obtient un score supérieur à 700 points sur 800.

Dans une filière parallèle à nos secteurs, Allan Bontemps (représentant l’Auvergne-Rhône-Alpes) a décroché une médaille d’argent en taille de pierre.

En plus du concours lui-même, cette compétition de compétences permet à certaines filières et certains pays de faire évoluer leurs propres référentiels métiers pour les formations professionnelles.

Audric Ronfort en art floral, représentant des Pays-de-la-Loire, a obtenu une médaille d’excellence. ©Worldskills France – Laurent Bagnis

Worldskills en chiffres

Les olympiades mondiales des métiers, c’était cette année :

. 4 jours intenses de compétition (24 heures effectives + les échauffements avant et les étirements après), pour chaque candidat ;

. au total 1 600 compétiteurs (âgés de moins de 23 ans) venus de plus de 60 pays dans 56 métiers, 1 500 experts métiers pour les entraîner et supporter, 3 500 volontaires pour accompagner les épreuves, 350 supporters français ;

. 24 838 fleurs fraîches utilisées pour l’art floral ;

. le métier de jardinier-paysagiste et le métier de fleuriste participent respectivement dans les catégorie « Végétal » et « services.

Pour mémoire, avec 24 médailles en moyenne tous métiers confondus, la France est dans le top 10 des médailles à chaque édition depuis 10 ans. C’est encore le cas en 2019, avec 27 médailles : 1 en or, 4 en argent, 3 de bronze et 19 d’excellence.

Worldskills Juniors, Future Skills

En 2019, une nouvelle épreuve « Worldskills Juniors » a été créée pour les jeunes âgés de 14 à 16 ans, afin de mettre en valeur leurs compétences naissantes et leur faire découvrir l’univers des concours. La France a participé en coiffure et obtenu une médaille d’argent.

Par ailleurs, une zone « Future Skills », dédiée à plus de 20 métiers en démonstration, dévoile des compétences émergentes (high-tech, économie digitale…). Ces métiers intégreront probablement la compétition dans les prochaines années. La France était présente avec un binôme compétiteur en intégration robotique qui a obtenu, lui-aussi, une médaille d’argent.

250 000 visiteurs tous publics et plus de 700 médias ont pu découvrir les métiers qui plaisent aux jeunes en formation : un vrai challenge pour Lyon qui va accueillir la compétition mondiale dans 4 ans en 2023 (après Shangaï en Chine en 2021).

Baptiste Fabre et Louis Solignac, jardiniers-paysagistes, et Audric Ronfort en art floral, ont pu mesurer et démontrer leurs compétences métier au plus haut niveau mondial. Le résultat d’au minimum 2 ans d’entraînements intenses et de persévérance depuis leur tout premier concours régional. Et un vrai coup de pouce sur leur CV.

Odile Maillard

Retrouvez tous les métiers en photos et vidéos : https://www.flickr.com/photos/worldskillsfrance/collections/ et https://www.youtube.com/user/cofom1

*Les précédentes compétitions mondiales ont eu lieu à Calgary (Canada) en 2009, Londres (Angleterre en 2011, Leipzig (Allemagne) en 2013, Sao Paulo (Brésil) en 2015, et abu Dhabi (Emirats Arabes Uni).