Telle est la décision - ce 21 août 2019 à Kazan en Russie - de I’AG de l’organisation mondiale WorldSkills réunissant 82 pays membres du mou vement (environ 60 pays votants).

Connue en France sous le nom « Olympiades des Métiers », cette compétition internationale** - organisée tous les deux ans dans un pays différent du monde - mobilise des jeunes volontaires, professionnels âgés de moins de 23 ans dans plus d’une cinquantaine de métiers techniques, technologiques, artisanaux et de services. C’est, de fait, une vitrine des talents mais aussi des métiers et filières offrant des perspectives d’avenir à la jeunesse.

La compétition s’organise autour des pôles Industrie, Automobile, Alimentation, Végétal, Services, BTP, Communication et numérique.

Lyon Métropole, entreprises et gouvernement…

C’est la Métropole de Lyon qui accueillera les jeunes titulaires et leurs accompagnants, en provenance des 82 pays.

WorldSkills France pourra compter également sur le soutien de l’ensemble des entreprises engagées aux côtés de la candidature française.

Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, était venue défendre le dossier à Kazan.

Michel Guisembert, Président de WorldSkills France, affirme : « Tous ensemble, nous avons su relever ce défi avec brio ! C’est une formidable mobilisation et un travail d’équipe sans précédent qui nous amène aujourd’hui à cette belle victoire pour la France, en réussissant à convaincre une large majorité de pays aidés en cela par l’Elysée, les ministères du Travail, de l’Éducation Nationale, de I ‘Agriculture, des Affaires Étrangères et des Finances. Mais aussi par les Corps Diplomatiques les Ambassadeurs, les Sénateurs, les Régions et les grands acteurs économiques de notre pays. A travers cette compétition, ce sont les savoir-faire français et notre attachement aux métiers d’art et d’excellence qui rayonneront dans le monde entier. Les Olympiades des Métiers et le projet de Lyon 2023 sont l’une des solutions pour répondre à celles et ceux, au plus près de l’économie réelle, qui se demandent comment faire pour répondre aux marchés faute de mains d’œuvre qualifiée.

Elles sont en même temps une magnifique vitrine des métiers pour celles et ceux qui s’interrogent pour trouver leur voie professionnelle.

Maintenant, place à la compétition à Kazan et bonne chance à nos jeunes titulaires tricolores ! » car les compétiteurs entrent en action pour l’édition 2019.

200 000 visiteurs espérés…

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, relate : « Nous sommes fiers d’avoir porté avec nos partenaires la candidature française depuis plus d’un an et d’avoir mobilisé toutes nos forces pour que la France, à travers Lyon, soit le pays hôte de cette grande Olympiade des métiers. Quatre jours de compétition, plus de 1 600 compétiteurs et plus de 50 métiers représentés, 200 000 visiteurs de tous horizons attendus : cet évènement unique est l’occasion pour la Métropole de Lyon de valoriser les métiers de demain et transmettre les savoir-faire par la jeunesse ».

Odile Maillard

* la 46è édition mondiale aura lieu à Shanghai en Chine en 2021

**avec des phases de présélection régionales et nationales

www.worldskills-france.org