Cette année, trois prix ont été décernés, sans distinction de rang.

* La commune d’Anglards-de-Salers (800 habitants) a retenu l’attention pour le travail mené sur la préservation de l’allée monumentale composée d’une vingtaine de marronniers par laquelle on accède au bourg depuis Salers.

* Pour le Parc naturel régional du Marais Poitevin, c’est le travail de mise en place d’un plan d’action sur le long terme qui a été récompensé. Il vise le maintien des allées de frênes têtards (400 000 sujets) doublés de peupliers présents le long des 2 100 km de canaux du marais mouillé, constituant la partie inondable du Marais Poitevin.

Ce patrimoine unique, classé au titre des monuments et sites naturels et labellisé Grand Site de France est en sursis, menacé par le vieillissement du patrimoine, le recul des berges et la maladie de la chalarose.

* Enfin, la paysagiste spécialiste des jardins historiques Frédérique Tézenas du Montcel a été distinguée pour la restauration et le plan de gestion mis en place pour l’allée menant au château privé de la Serraz en Savoie. Celle-ci comporte un alignement double de 142 arbres (principalement des châtaigniers, marronniers et tilleuls) visible dans le paysage alentours puisque le château est situé sur les hauteurs du lac du Bourget.

Double champ d’action, paysager et patrimonial

Le jury du concours s’est réuni en juin 2019 pour étudier la quinzaine de dossiers présentée cette année pour la 4e édition, tandis que la remise des prix s’est déroulée dans le cadre du Salon international du Patrimoine, le 25 octobre dernier au Carrousel du Louvre.

L’association Sites & Monuments, connue également sous le nom de Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (la plus ancienne des associations loi 1901), organise depuis 1988 le concours « Sauvegarde du Patrimoine ».

Depuis 2016, il comporte deux prix : celui du Second-œuvre, et celui des Allées d’arbres, correspondant au double champ d’action de l’association, paysager et patrimonial.

Le prix des Allées d’arbres a été créé il y a 4 ans sous l’impulsion de Chantal Pradines, expert indépendante, auteure du rapport « Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage », présenté en 2009 au Conseil de l’Europe dans le cadre des travaux sur la Convention Européenne du Paysage, et initiatrice de l’article L350-3 de la loi Biodiversité visant à protéger les allées d’arbres.

L’édition 2020 est lancée, à vos dossiers !

« La particularité de ce prix est qu’il invite à concourir des personnes privées, des structures publiques quelle que soit leur taille, des professionnels gestionnaires de patrimoine, des associations. Tous ont à cœur de protéger et mettre en valeur les allées d’arbres dans leurs dimensions paysagère, historique, culturelle, environnementale…» souligne Chantal Pradines.

Le dépôt des candidatures pour l’édition 2020 est d’ores et déjà ouvert : modalités et règlement sur le site de l’association Sites & Monuments www.sppef.fr/prix/

Attention : dépôt des dossiers avant le 30 mars 2020 !

Yaël Haddad