Si l'impact sanitaire de l'ambroisie à feuilles d'armoise, Ambrosia artemisiifolia, survient en août-septembre au moment de l'émission de pollen (rhinite, conjonctivite, trachéite, urticaire...), la lutte commence dès l'apparition des jeunes pousses dans les parcelles agricoles. Elle se poursuit en été par le déchaumage et la gestion du couvert végétal après culture de printemps ou, pour les petites surfaces, par l'arrachage...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre