L'employeur mettait bien à disposition- des salariés en général - des chaussures de sécurité antidérapantes.L'employé ne les utilisait pas au moment de l'accident. L'employeur s'est entendu condamner au titre de la faute inexcusable "pour ne pas pouvoir justifier devant la Cour qu'il a attiré l'attention du salarié sur la nécessité de revêtir les chaussures de sécurité antidérapantes pour...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre