Le chimique va continuer de décliner. Et ce n'est pas une technique unique de désherbage qui prendra le relais, mais un cocktail de solutions. Des produits naturels comme l'acide pélargonique, le désherbage mécanique (toujours plus pointu), le thermique, mais aussi des méthodes encore futuristes, comme les micro-ARN (de petites séquences d'ARN seraient introduites dans les plantes et les détruiraient...).
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre