Dans l’esprit de beaucoup, réserves d’irrigation et biodiversité ne font pas bon ménage. « Mais si l’on s’en tient aux faits, on ne sait tout simplement pas grand-chose sur le sujet. La bibliographie est mince ; les naturalistes et les chercheurs en écologie ont peu prospecté » relève Ambroise Bécot, animateur du réseau « Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre