Des jardins éphémères ont conquis la ville
/
  • Projet «Acqua Alta» en croquis… par François Thelliez, du syndicat horticole du Loiret et le CDHR Centre-Val de Loire…

  • … et jardin «Acqua Alta» réalisé sur la place du Martroi.

  • Projet «A la croisée des chemins», par Songes et Jardins. Cette réalisation a été placée devant l’Hôtel Groslot.

  • Projet «Hortus Esthético-Nourricier», par Luciole (François Lenhard et Jean-Marc Prévault). Ce jardin a été réalisé Bd Pierre Segelle, place du théâtre.

  • Jardin «Zoo végétal Helianthus giganteus», par Estrella Silvestro et Chantal Detry, place Saint Pierre Empont ou place du temple.

  • Projet «Jardin du futur? Tout est là», par L’Atelier Olivier Striblen, école d’horticulture La Mouillère. Il a été placé quai du Châtelet.

  • Projet « Un jardin né de notre optimisme sur l’avenir», croquis par Laviverte…

  • … et réalisation de « Un jardin né de notre optimisme sur l’avenir », place du Petit Puits.

  • «Le jardin d’Eden» et son orgue botanique, par les Pépinières Couteau Orléans, installé place du Châtelet.

  • Projet «Souffle magique - Maho No iki», croquis par Songes et Jardins, Charpentes Petrot. Il a été concrétisé square de l’Abbé Desnoyers.

  • Projet «Dans ce jardin il y a à voir et à manger», croquis par Luciole, François Lenhard, Jean-Marc Prévaultpour…

  • … et «Dans ce jardin il y a à voir et à manger», réalisé place du Général de Gaulle.

Orléans Métropole a lancé, en 2019, un concours favorisant la création de jardins éphémères.

Pour la seconde édition, 11 lauréats ont été retenus après avoir conçu leur projet sur le thème « Jardins du futur ».
Les citadins et visiteurs étaient donc invités à découvrir ces jardins éphémères…
. soit en balades libres, grâce à des panneaux d’informations ;
. soit en balades interactives, grâce à l’application «Destination Orléans».
Un concours a été organisé sur le site internet d’Orléans Métropole pour élire le «jardin coup de cœur du public » (3 votes possibles, avec possibilité de gagner par tirage au sort des lots offerts par les créateurs de jardins), mais aussi à partager les photos des jardins éphémères sur le réseau social Instagram sous le #jardinsephemeresOrleans2020.

Valoriser le patrimoine horticole

Pour mémoire, les organisateurs rappellent que « l’horticulture, en particulier, est un véritable marqueur d’identité et une réelle source de richesse économique pour Orléans Métropole, le territoire comptant aujourd’hui plus de 40 producteurs de plantes ornementales très diversifiées. Pour valoriser ce savoir-faire local, Orléans Métropole conduit différentes actions, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture du Loiret, inscrites au sein de la Charte Agricole 2018-2023.
Parmi celles-ci, les jardins éphémères, qui valorisent le savoir-faire local, le travail et la créativité des producteurs, paysagistes et professionnels des végétaux, écoles et artistes du territoire. Cela permet de végétaliser l’espace public, mais aussi de rappeler l’importance et les bienfaits du végétal en centre-ville ».

Odile Maillard

Photos et croquis : ©Orléans Métropole