Nous l'avions écrit dans notre édito du 13 juin : le Salon du végétal n'avait plus cette année le droit à l'erreur, aucune excuse ne pourrait plus masquer une carence en visiteurs (Lien horticole n° 1062 page 3). Or, après trois jours de salon le 21 juin, force est de constater que les contacts noués sur le salon ont été jugés trop limités en nombre par une majorité d'exposants.
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre