U ne association foncière pastorale peut être exclusivement constituée par des propriétaires de terres à destination agricole ou pastorale et/ou de terrains boisés situés en zone de montagne, d’économie pastorale ou extensive. Ses objectifs sont de favoriser le regroupement, l’aménagement, l’entretien de ces terres et de contribuer au maintien et au développement de la vie rurale.

Les AFP obéissent aux règles générales des associations syndicales dans la mesure où elles en sont une forme particulière. Les associations syndicales regroupent des propriétaires avec pour objet de réaliser des travaux d’intérêt général. Dans le cas d’une association pastorale, les travaux d’intérêt général sont limités à des terres particulières, à vocation pastorale. Il existe trois types d’associations : l’association libre, l’association autorisée et celle constituée d’office. Leur objet principal est d’assurer l’aménagement, l’entretien et la gestion des ouvrages collectifs, les travaux nécessaires à l’amélioration ou à la protection des sols, la mise en valeur et la gestion des fonds à destinations pastorale ou agricole ainsi que des terrains boisés ou à boiser.

Les terres réunies dans l’AFP peuvent être mises à disposition de groupements pastoraux ou à d’autres personnes physiques et morales sous la forme de convention pluriannuelle de pâturage ou de baux ruraux. Les choix en termes d’objet, d’utilisation des terres, de durée de l’AFP, ainsi que la répartition du droit de vote aux assemblées générales sont indiqués dans les statuts de l’association.

Dans votre cas, vous devez donc vous référer aux statuts de votre association pour connaître toutes ces modalités.