Selon les termes de votre courrier, nous comprenons que votre fils a repris votre exploitation mais n’a pas racheté les bâtiments ni peut-être du foncier, et que d’autres bâtiments ont été construits… ou rénovés. « Si tel est le cas, ces bâtiments, par l’application de l’article 552 du code civil, vont suivre la propriété du sol », explique Myriam Gobbé, avocate...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre