Ces deux cultivars se distinguent par des fruits plus gros, une floraison plus tardive et une stature dressée. Ils sont recommandés pour la production de fruits dans des régions au climat continental à tempéré.Pour une meilleure pollinisation et une meilleure productivité, il est préconisé de les planter ensemble. Ils sont peu exigeants en qualité de sol. Le camerisier, culture émergente, fournit des fruits allongé...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre