L'utilisateur y compare plusieurs scénarios techniques ou économiques. Les résultats incluent par exemple les consommations liées au chauffage, les besoins de déshumidification, ou encore le rayonnement photosynthétiquement actif (PAR) atteignant le couvert végétal. Les algorithmes développés prennent en compte les paramètres spécifiques d'une serre tels que la transmission lumineuse au travers du couvert, le climat...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

52%

Vous avez parcouru 52% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre