La vente en viager consiste, pour l’acquéreur, à acheter un logement sans avoir à verser la totalité du prix de vente le jour de l’acquisition, mais qu’il ne pourra occuper qu’au décès du vendeur (sauf si ce dernier le libère tout de suite). Et, pour le vendeur, à percevoir une rente jusqu’à son décès en contrepartie de la vente de son logement. Autrement dit, le vendeur (appelé cré...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre