En un an, 25 entreprises pour le réseau Lantana paysage

Créé le 16 septembre 2020 sous l’impulsion de six entreprises du paysage, le réseau Lantana paysage réunit aujourd’hui vingt-cinq entreprises qui représentent plus de 25 millions d’euros de chiffres d’affaires et près de 300 collaborateurs.
L’objectif : rassembler cent agences d’ici 2026. Chaque entreprise adhérente au réseau reste indépendante et bénéficie de la force du groupe :
- outils de formation, de gestion et de communication performants, dont le coût est mutualisé ;
- partage de ressources, d’idées ;
- soutien, conseils, entraide, réseau ;
- visibilité d’une seule et même enseigne nationale… dont les couleurs sont portées depuis juin dernier par le programme sportif de Louis Duc et Marie Tabarly, duo de skippers engagé dans la prochaine Transat Jacques-Vabre !

PPAM : un front uni pour défendre les huiles essentielles contre l’Europe

Au début de l’été, une pétition citoyenne a été lancée par les agriculteurs et distillateurs de la filière plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM).
Elle a déjà recueilli plus de 135 000 signatures. Cet été, des panneaux d’avertissement ont fleuri dans de nombreux champs au bord des routes pour dénoncer « le danger qui plane ». Avec la rentrée, les élus et les représentants de la profession ont décidé de mener des actions fortes et de monter au créneau. En effet, la réglementation européenne Reach (Registration, evaluation and authorisation of chemicals) pourrait aboutir au classement des huiles essentielles comme des produits dangereux, au même titre que les produits de synthèse. Ce projet ne cesse de préoccuper les producteurs, qui se mobilisent. Les acteurs demandent la prise en compte de la spécificité des produits naturels, en particulier celle des huiles essentielles. Ainsi lundi les 23 et 26 août derniers, des représentants de producteurs ont débattu et exprimé leurs inquiétudes, soutenus par de nombreux élus locaux et régionaux.
Source : Chambre d’agriculture du Var.

Plants horticoles : Xavier Renaud développe la présence de Danziger en France

Nouveau directeur commercial en France, Xavier Renaud vient renforcer la stratégie de l’obtenteur israélien Danziger pour « offrir aux distributeurs, producteurs, jardineries et partenaires le meilleur service ».
Xavier Renaud, « issu d’une famille de producteurs de fleurs, apporte avec lui de nombreuses années d’expérience au sein d’entreprises comme Hortiloire distribution, distributeur horticole près d’Angers (49). Il a aussi participé jusqu’à récemment au développement des poteries durables de Modiform BV ». Danziger est un acteur majeur dans la sélection de plantes à repiquer et de fleurs coupées. Plus de cent scientifiques, chercheurs et sélectionneurs professionnels « travaillent pour inventer de nouvelles variétés plus durables, efficaces, rentables et belles ». L’entreprise emploie plus de 1 500 personnes dans le monde, avec des installations de multiplication en Israël, au Guatemala, au Kenya, en Colombie et en Équateur. Plus d’info ici.

Création d’entreprise : formation à distance

La Ruche lance un cursus pour se préparer à la création d’entreprise.
Accessible à toutes et tous, ce parcours est certifié Qualiopi et finançable grâce au compte personnel de formation (CPF). La première session débutera le 25 octobre prochain. La Ruche, réseau national d’incubation d’entreprises, lance sa première « Formation création d’entreprise » à distance, ouverte à tous. Ce parcours de trois mois s’appuie sur la méthodologie d’accompagnement pour aider à consolider les candidats dans leur projet d’entreprise ou d’association... et à se lancer !

Le contenu hybride comprend à la fois des vidéos, des exercices de mise en application, des témoignages d’experts et d’entrepreneurs, ainsi qu’une grande part de collectif et de suivi individuel. Accessible 24 h/24, le cursus est adapté à tous les emplois du temps.
Une formule standard, 100 % finançable, comprend treize semaines de formation, huit modules concrets pour créer son entreprise, quatre ateliers collectifs, trois rendez-vous de suivi individuel.
Une formule premium, également 100 % finançable, comprend quinze semaines de formation et, en plus de la formule standard, quatre modules experts sur des notions techniques (juridiques, budgétaires, communication et commercialisation).
Pour l’instant, deux sessions sont annoncées :
- inscription jusqu’au 10 octobre pour commencer le 25 octobre, avec fin du programme standard le 20 décembre et premium le 3 janvier 2022 ;
- inscription jusqu’au 3 janvier 2022 pour débuter le 17 janvier suivant, avec fin du programme standard le 18 avril et premium le 2 mai.
Des sessions régulières pourraient se développer ultérieurement.
Inscriptions depuis la plateforme MonCompteFormation et informations ici.

EcoJardin : plus de 600 sites labellisés dans toute la France !

Le comité de labellisation s’est réuni le 25 juin. 65 sites se sont vu attribuer ou renouveler le label EcoJardin, référence de gestion écologique, portant ainsi à 606 le nombre de labellisés en France.
Vingt-neuf nouveaux sites disposent désormais du label EcoJardin pour trois ans. Parmi eux, les Jardins Jean-Marie-Pelt à Metz (57) ou le parc Georges-Brassens à Massy (91), mais aussi de nombreux espaces verts de bailleur comme ceux présentés par Paris Habitat, Batigère Île-de-France ou Hauts-de-Seine Habitats. « Une occasion de rappeler que la gestion écologique est possible partout. Cette dynamique de labellisation conforte l’intérêt de la démarche EcoJardin dans l’accompagnement du changement de pratique des gestionnaires publics et privés et la mise en œuvre et le maintien d’une gestion écologique », précise Plante & Cité, gestionnaire du label.

Recyclage : Botanic lance une collecte de vieux outils de jardinage

Du 1er octobre au 15 novembre, l’enseigne propose dans tous ses points de vente de récupérer les outils de jardin qui ne sont plus utilisés mais qui sont encore en état de fonctionnement.
Objectif, mettre en place une économie circulaire et donner une seconde vie aux outils. En échange de leurs dons, les jardiniers recevront un bon d’une valeur de 5 € pour tout achat d’outils de jardinage à marque Botanic fabriqués en France. À l’issue de l’opération, ils seront redistribués à des associations, écoles, lycées, universités, Ehpad… en lien avec chaque magasin.