Plusieurs marqueurs resteront sans doute dans les années futures de la volonté affirmée des élus urbains de verdir leur cité au début du xxie siècle. Les noues paysagères et la gestion des eaux de ruissellement en surface en feront assurément partie. L’agriculture urbaine peut-être également, ou encore la désimperméabilisation des surfaces bitumées. Et on peut aussi parier sur la forê...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre