Contenu réservé

À Eurexpo Lyon Paysalia : la filière profite pleinement de l’instant présent

Paysalia a profité pleinement de la chance qui lui a été offerte de se tenir juste avant le marasme du premier semestre 2020 et juste après une année 2021 euphorique. ©F.ARNOULD
Paysalia a profité pleinement de la chance qui lui a été offerte de se tenir juste avant le marasme du premier semestre 2020 et juste après une année 2021 euphorique. ©F.ARNOULD

Après un an et demi sans Salon ou presque et face à la peur d’une nouvelle période compliquée, les professionnels du végétal ont vécu une véritable période de plénitude du 30 novembre au 2 décembre, à l’occasion de Paysalia.

Des allées pleines, des stands très fréquentés pour des projets d’investissement très réels, une ambiance extrêmement conviviale… si ce n’étaient les masques sur les visages (encore qu’ils étaient parfois absents !), l’édition 2021 de Paysalia a plongé la filière dans une ambiance qu’elle n’avait pas connue depuis pas mal de temps.
Dès le matin, en particulier le mercredi 1er décembre, le Salon, qui se tenait à Eurexpo Lyon, à Chassieu (69), a fait le plein et les exposants ne cachaient pas leur satisfaction de voir des clients de la grande région, mais aussi parfois venus de contrées bien plus lointaines.
Après plus d’une année sans grand Salon pour la filière, Paysalia, qui était déjà sur une pente ascendante depuis sa création en 2009, a profité pleinement de la chance que la crise du Covid lui a offerte : se tenir juste avant les premières restrictions et le marasme économique de 2020, puis juste après l’euphorie du second semestre 2020 et de l’année 2021 !
Le résultat : une joie palpable de se retrouver, déjà constatée lors de certains congrès ou rendez-vous d’automne (voir ici : Congrès de la FNPHP : des retrouvailles joyeuses et studieuses (lienhorticole.fr) ou ici Salons : Le végétal refait l’événement à Angers (lienhorticole.fr), portée par des besoins réels en investissement et la volonté de se projeter vers un futur qui s’annonce favorable.

Un coup de cœur pour la production française

847

Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !
27 %

Vous avez lu 27 % de l'article

Vous êtes déjà abonné,

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

J'ai déjà un compte
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre