Contenu réservé

La tendance en janvier Gagner en naturalité quitte à perdre en praticité

©P. Fayolle

Selon un récent sondage publié récemment par le quotidien Les Échos, les deux tiers des Français sont prêts à des sacrifices pour plus de vert.

À la question « Aimeriez-vous vivre dans une ville végétalisée ou renaturée, quitte à ce qu’elle soit moins pratique ? », 69 % des répondants disent oui, si l’on en croit un sondage publié récemment. Chez les 18-24 ans et les 25-34 ans, ce taux monte à 81 %.
Le quotidien Les Échos a interrogé un sociologue, Ronan Chastellier, qui explique que l'aspiration au vert « va au-delà de quelques plantes décoratives destinées au seul paysage. Il s'agit d'un besoin vital de respiration, comme si l'on devait maintenant toujours envisager la métaphore du “poumon” en politique de la ville. »

Une évolution trop lente

268

Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !
38 %

Vous avez lu 38 % de l'article

Vous êtes déjà abonné,

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je me connecte
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je découvre
Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre