Contenu réservé

Vendre Dans la forêt urbaine, on entend les surcoûts

Cette forêt urbaine d'Angers (49) ne rentre aucunement dans les calculs, mais Annabel Porté, chercheure à l’Inrae, a calculé le coût moyen ramené à l'hectare de plusieurs réalisations en France et estime qu'il est très élevé. (Photo d'archives datant de septembre 2021, dans le cadre de Vegetal Connect.)
Cette forêt urbaine d'Angers (49) ne rentre aucunement dans les calculs, mais Annabel Porté, chercheure à l’Inrae, a calculé le coût moyen ramené à l'hectare de plusieurs réalisations en France et estime qu'il est très élevé. (Photo d'archives datant de septembre 2021, dans le cadre de Vegetal Connect.) ©Pascal Fayolle

Au nom de promesses électorales un peu folles, des plantations essaiment partout dans les villes. Avec des techniques de plantation soumises à caution, mais surtout parfois à prix d’or !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis notre dossier sur les forêts urbaines, en juin dernier (Le Lien horticole n° 1116, page 28), le sujet est resté bien présent dans les collectivités. Les projets élaborés après les élections municipales de 2020, qui visent en partie à assurer la réussite des annonces les plus folles concernant le nombre d’arbres plantés dans les villes, sont en train de voir le jour un peu partout. Des villes moyennes ou de petites villes – parmi lesquelles Pau (64) ou Chalon-sur-Saône (71) – ont mené des projets, au côté des plantations souvent très médiatisées des grandes villes. À Villiers-sur-Orge, commune de moins de 5 000 âmes de l’Essonne, au sud de Paris, le quotidien Le Parisien rapportait début novembre que la commune recherchait des bénévoles pour planter 3 000 arbres dans une parcelle de 1 000 m2. Pour mieux séduire, l’article assure que les espèces choisies sont locales, on plantera là-bas, entre autres, des hêtres.

1256

Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !
13 %

Vous avez lu 13 % de l'article

Vous êtes déjà abonné,

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je me connecte
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je découvre
Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre