Technique Phytosanitaire : Les alertes du moment !

©O. Maillard

Retrouvez ci-dessous les principaux points à surveiller concernant les maladies et ravageurs : problèmes émergents, progressions, signalements, évolutions de la réglementation...

Virus des chrysanthèmes

La présence du chrysanthemum stem necrosis virus a été signalé en Belgique. ( © O. Maillard)

La présence du chrysanthemum stem necrosis virus a été signalé en Belgique. Découvert sur une variété de Chrysanthemum x morifolium cultivée sous serre en Flandre occidentale, en Belgique, en avril 2023, il provoque des nécroses, déformations et tâches. Même si les autres chrysanthèmes du site se sont révélés négatifs aux tests, aucune plante ne peut être déplacée hors de la serre ou vendue. Des inspections et des tests supplémentaires sont en cours. La source du foyer est également en cours d'étude.

Nouveau ravageur japonais

La cochenille Takahashia japonica a été détecté dans le Tessin (Suisse) ce printemps. Cet insecte envahissant originaire d’Asie est nuisible pour les plantes ornementales et possiblement pour les arbres. Après une première détection en Europe en Lombardie (Italie) en 2017, trois autres détections avaient été faites : une au Royaume Uni en 2018, et deux en Croatie en 2019 et en 2020.

Découverte de Meloidogyne enterolobiien Italie

Le nématode à galles Meloidogyne enterolobii a été découvert en Toscane (Italie) en mars 2023. Ce ravageur a été détecté après le signalement de l'Organisation nationale de la protection des végétaux des Pays-Bas de la découverte de M. enterolobii sur des Ficus microcarpa importés de Chine (Le Lien horticole n° 1124, p. 21). Aucun dégât n’a été observé sur les feuilles et les racines. Le lot entier va être détruit. Des inspections de traçabilité en amont et en aval sont en cours.

Un réseau de surveillance pour l’agrile du frêne

Agrilus planipennis s'attaque surtout à quatre espèces de frêne. ( © Joseph O'Brien, USDA Forest Service)

L’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP) va créer un réseau de spécialistes de la surveillance, du suivi et de la lutte contre l’agrile du frêne (Agrilus planipennis). Une liste de diffusion gérée par le secrétariat de l'OEPP rassemblera les informations (surveillance, répartition, piégeage et gestion) concernant le coléoptère. Elles seront envoyées à l’ensemble des membres du réseau lors d’une newsletter mensuelle. L'OEPP invite les organisations nationales de la protection des végétaux, les chercheurs et les professionnels à s'inscrire à la liste de diffusion : https://forms.office.com/e/7GxvJkS0YT

Impacts de Ludwigia hexapetala

Le plante aquatique Ludwigia hexapetala, native d'Amérique du Sud et cultivée comme espèce d’ornement, est devenue une espèce envahissante en France, en Italie et en Espagne. Elle peut entrer en compétition avec les plantes natives et avoir des impacts négatifs sur les services écosystémiques. Une étude menée en Italie suggère que des mesures de gestion devraient être prises.

Lutte contre le scarabée japonais

Une équipe de scientifiques italiens a comparé durant la période estivale l’efficacité de plusieurs dispositifs d’attraction et de destruction pour lutter contre Popillia japonica. Les résultats montrent que les substances sémiochimiques fonctionnent bien pour lutter contre le ravageur mais les dispositifs doivent être remplacés tous les 30-40 jours sur le terrain.

Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre