« La pandémie en cours nous oblige à être créatifs ! » Ainsi s’exprime Verver export, fournisseur de bulbes très présent auprès des collectivités françaises, mais ce pourrait tout aussi bien être un autre fournisseur de l’Hexagone, voire un organisateur de Salon !

Chez Verver, cette maxime a amené l’entreprise à modifier divers événements de printemps, dont des « roadshows », rendez-vous de terrain proposés partout en Europe, transformés en webinaires faits de visites virtuelles le long des villes fleuries d’Europe combinées à des présentations en direct depuis le « studio » créé de toutes pièces par Verver pour l’occasion. « C’est une manière agréable et efficace de rencontrer des clients (potentiels ou non) et de les inspirer dans un contexte de Covid. Une magnifique carte de visite de Verver export, en quelque sorte », précise Tijmen Verver, qui dirige l’entreprise.

En Suède, l’entreprise voulait organiser un roadshow dans trois villes différentes en janvier dernier. C’est devenu le premier webinaire de Verver export le 11 février dernier, intitulé « A Colorful City » (une ville pleine de couleurs).
Des présentations ont été faites depuis le jardin d’essai à Visingsö et depuis le site du producteur de dahlias Tiits Trädgård.
Un invité-présentateur a pu partager son expérience au niveau de la planification et de la conception d’espaces verts publics.
Depuis le « studio » de l’entreprise et en direct, Tijmen Verver et Jacqueline van der Kloet, conceptrice d’espaces verts reconnue, ont présenté des nouveautés et « découvertes », des taxons à mieux connaître. C’est de cette manière qu’une saison de webinaires a débuté.

Colorez votre ville… ou votre jardin !

Le 11 février, un autre webinaire a été présenté, intitulé « Colour Your Garden » (Colorez votre jardin), à un public néerlandais.

Le 29 avril, c’était au tour de l’équipe allemande de l’entreprise d’offrir un voyage virtuel des différents fleurissements outre-Rhin, en s’appuyant sur un client local, Bad Vilbel, et un terrain d’essai maison à Ostingersleben (Saxe-Anhalt) où aurait dû faire étape le roadshow Pop-Up Park 2021. Soit « un parc éphémère qui décore un espace pavé ou transforme le site d’un bâtiment démoli en une mer de fleurs visible d’un coup d’œil et à moindre coût. C’est rapide à construire et cela permet d’empêcher des actes de vandalisme ».

En Belgique, la première fête du Printemps était prévue le 22 avril à Spa et a été transformée en un webinaire le 29 avril.

En République tchèque, les fêtes du Printemps de Červeném Kostelci (le 20 avril) et de Valašském Meziříčí (le 22 avril) ont pris une forme numérique le 18 mai. En raison du printemps assez froid, la floraison était en retard : le webinaire a été repoussé de deux semaines afin de pouvoir montrer deux villes colorées.

Passer du présentiel au numérique des événements purement techniques pouvait sembler inimaginable il n’y a pas si longtemps. Il s’avère que cela est en passe de devenir une réalité, qui pourrait perdurer après la pandémie !

Pascal Fayolle