En raison de la situation sanitaire, l’organisation WorldSkills International décale à une année entière le calendrier de toutes ses compétitions.

Une chaîne sur YouTube dédiée aux métiers

Pour patienter, pour aller plus loin dans la promotion des métiers et des jeunes (sa mission initiale), surtout en vue des mondiaux qu’organisera à son tour la France, depuis le 28 janvier dernier, la branche WorldSkills France a lancé Skills TV, son « média 100 % digital (on doit dire numérique, désormais) », sur une chaîne YouTube dédiée et relayée sur les réseaux sociaux.
Au programme :
des rendez-vous réguliers, des formats inédits sur les professions, des lives mensuels, des contenus immersifs et ludiques, des temps forts hebdomadaires, des reportages, des web-séries, des interviews sur les jeunes compétiteurs, des retours sur les anciens gagnants…

Des finales nationales en deux étapes

La compétition elle-même, sous sa forme classique in situ d’Olympiades des métiers (= WorldSkills), se déroule en deux ans, chaque fois dans un pays différent. Elle se destine aux jeunes de moins de 23 ans l’année des finales mondiales. Elle concerne les jeunes en formation ou salariés, voulant mesurer leurs savoir-faire et compétences. Elle comprend trois niveaux ou parcours de sélection : régional, national, international.
En France, les dernières finales régionales datent de 2019… Elles restent valables et actées : les lauréats régionaux de cette édition poursuivent les compétitions au niveau national.

Les 46es Finales nationales ont été plusieurs fois reportées, en raison de la pandémie de Covid-19. Elles devaient se dérouler à Cassieu, près de Lyon (69), en décembre 2020. Reportées en 2021, pour favoriser une progression « de l’excellence vers la très haute performance », les finales nationales prennent exceptionnellement un format inédit :
- une première et toute nouvelle « phase 1 » d’épreuves, par métier et en région, a priori du 30 mars au 16 octobre 2021 (dates en attente de confirmation par WorldSkills), sans public semble-t-il.
Elle se déroule dans les territoires avec 56 métiers en compétition, dans 50 sites d’accueil (CFA, lycées professionnels, entreprises…) de 13 régions, et 700 compétiteurs.

Pour les 26 jardiniers-paysagistes et les lauréats du métier horticulture (tous sélectionnés lors des épreuves régionales), les finales nationales seront d’abord organisées au lycée d’Angers Le Fresne (site pilote de référence et d’entraînement). L’Unep a participé à l’optimisation du centre d’excellence pour accueillir la compétition dans des conditions satisfaisantes : renouvellement des parcelles et de l’éclairage du site.

À l’issue de cette phase 1, l’ensemble des candidats seront évalués et qualifiés pour la phase 2 des finales nationales ;
- une « phase 2 », de finales par métiers (61 en lice !), plus classique, en site unique à Lyon Eurexpo, a priori du 13 au 15 janvier 2022.

NB : pour les filières du végétal, les métiers art floral, horticulteur et jardinier-paysagiste participent au national.

Des finales mondiales en Chine

Les médaillés d’or français aux finales nationales constitueront l’équipe de France des métiers. Ils iront défendre nos couleurs durant la 46e WorldSkills Competition qui se tiendra à Shanghaï, en Chine. Initialement annoncée en 2021, elle est reportée du 12 au 17 octobre 2022.
À noter : les métiers art floral et jardinier-paysagiste participent au niveau mondial, pas l’horticulture.

La France accueillera la 47e édition.

Pour le cycle suivant, les 47es Finales nationales se dérouleront fin 2023 à Lyon Eurexpo.

Et les 47es Finales mondiales – reportées à 2024 –, organisées cette fois par la France, sont préparées par la métropole lyonnaise*.

Odile Maillard

* www.worldskills-france.org/