Départ d’une capsule spéciale parmi les colis livrés à la station spatiale internationale en août prochain ! À réception et pour environ deux mois, l’astronaute Thomas Pesquet sera invité à jardiner, observer, sentir et photographier des graines d’œillet achetées chez Caillard.

L’initiative est née du concours Génération ISS lancé par le Centre national d’études spatiales (Cnes) en janvier 2019, sur la thématique du végétal dans l’espace. L’association Eklo est née de la fusion de deux concepts lauréats : les étudiants et jeunes actifs sont issus de l’École de design Nantes Atlantique et de l’université Toulouse III Paul-Sabatier. La capsule, spécialement conçue pour la culture en apesanteur, a été imaginée et réalisée en partenariat étroit avec le Cnes. « Avec Eklo, nous avons souhaité créer une expérience aussi bien personnalisée pour le scientifique Thomas Pesquet que ludique et pédagogique pour les petits et les grands. »

Comparer les conditions de culture

Car, simultanément, des activités éducatives se dérouleront sur Terre pour susciter chez les jeunes l’envie de s’intéresser et de comprendre cette aventure culturelle et scientifique.
Chacun pourra s’approprier l’expérience biologique en semant ses propres graines afin de s’initier à la gestion de la croissance d’une plante sur Terre, par rapport aux conditions en zéroG (sans gravité).
L’équipe s’est inspirée notamment du système Veggie, expérimenté par la Nasa à bord de la station, car la culture en microgravité est un véritable défi en l’absence de toute lumière naturelle.

Jean-Francois Ancel, secrétaire général-CFO à l’École de design Nantes Atlantique, résume sur LinkedIn : « Eklo, votre projet avec le Cnes souligne le rôle du designer dans l’émergence de solutions. À l’heure de la connexion et du numérique, qui aurait pu imaginer que le lien puisse être plus fort, par une fleur qui éclôt tout à la fois dans l’espace et sur Terre, que par un écran connecté en permanence avec Thomas Pesquet ? »

Web dédié / Instagram / LinkedIn

Odile Maillard