Il venait juste de céder la présidence de Plandorex à Arnaud Travers, fin 2016. Denis Girault, gérant de « Girault et fils » et président de Plandorex de 1998 à 2016, s'est éteint à l'âge de 67 ans.

Des marchés plus ciblés

Son père, André, avait créé ce groupement de pépiniéristes de jeunes plants en 1968, pour développer l'export. Dorénavant, c'est son fils Richard qui dirige l'entreprise familiale. La société Girault reste dans le groupement, aux côtés des Pépinières Beaulieu (anciennement Burte et fils), Dupont, Travers et les Trois Chênes. Malgré une baisse de l'activité depuis quatre ans, Plandorex résiste avec chiffre d'affaires stable pour 2015-2016 à 2 M€. « Notre objectif est de travailler mieux, pas forcément plus, souligne Arnaud Travers, spécialiste des plantes grimpantes. Nous allons réorganiser la prospection et la commercialisation, en nous fixant des objectifs à 12 mois pour chaque pays et en allant davantage sur les salons. » L'établissement a revu ses conditionnements en fonction des pays, avec de petites alvéoles.

Pour séduire ses clients répartis dans une trentaine de pays, l'entreprise mise également sur les nouvelles variétés, « un fer de lance pour pénétrer les marchés étrangers. Que ce soit en Europe ou en Europe de l'Est, nos clients en sont très friands », indique David Long, le gérant des Trois Chênes. Le GIE travaille avec trois distributeurs de nouveautés : Sapho, Globe Planter et LVHS. Une fois les variétés sélectionnées et multipliées, elles sont intégrées au catalogue, qui recense plus de 3 500 références, pour étoffer et moderniser l'offre de Plandorex.

Aude Richard