Quels défis pour les chantiers de génie écologique et de renaturation ?

Actu-Environnement et l’UPGE (Union professionnelle du génie écologique) organisent 3 échanges autour du génie écologique et la renaturation des sites. Des experts interviendront en direct, le 10 décembre 2020. Après l’intervention de Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, se succèderont :
. une table ronde « comment gérer les dérogations «espèces protégées» ? » ;
. une table ronde « quelles compétences pour assurer le succès des chantiers de génie écologique ? » ;
. une table ronde quelles sont les bonnes pratiques pour réussir un projet de renaturation ? »
A partir de 9 h 15.
Programme détaillé et inscriptions

Une ferme florale et une fleuriste candidatent à un concours de pitchs

Pour soutenir et valoriser les entrepreneurs durant cette période difficile, un concours « de pitch digital ». Il s’inscrit dans la Semaine des Talents BGE, regroupant des événements 100 % digitaux partout en France. Une ferme florale et une fleuriste candidatent.
Chacun(e) d’entre-nous (majeur) peut apporter sa contribution via un vote dans trois catégories : économie sociale et solidaire, transition écologique et rebond.
Les pitchs des finalistes et les liens pour voter en faveur de son favori dans chaque catégorie, sont accessibles jusqu’au 7 décembre 2020…

Une thèse pour que le paysagiste se transforme en « e-paysagiste »

Quelles clés pour relever les défis économiques et environnementaux de 2030 ? Et comment le paysagiste doit-il mettre le digital au service du végétal pour relever ces défis ? C’est sur ce thème qu’Anne Guerard, étudiante en MBA spécialisé Digital Marketing & Business à l’Efap (École des nouveaux métiers de la communication), a réalisé une thèse. Elle s’intéresse aux options, aux formations et aux moyens mis en place pour que le paysagiste se transforme en « e-paysagiste ».
« Être connecté, se former aux nouvelles technologies et apprendre à travailler en coopération avec des intelligences artificielles sont les clés, selon Anne Guerard, pour relever les défis économiques et environnementaux de 2030 ».
Sa thèse est proposée en téléchargement (contre identification).

Concours pour devenir paysagiste-concepteur

Les inscriptions au concours d’accès à la formation menant au diplôme d’État de paysagiste ouvriront à partir du 5 janvier 2021. L’accès à la formation est possible à Bac +2 et Bac +3 via un concours national commun aux différentes écoles habilitées à délivrer le diplôme.
Les journées portes ouvertes sont habituellement l’occasion d’en apprendre plus.
Pour l’heure, rendez-vous sont donnés* :
. le 23 janvier 2021 à l’ENSAP Lille et à l’ENSAP Bordeaux ;
. les 29 et 30 janvier 2021 à l’École nationale supérieure de paysage (ENSAP) ;
. et le 6 février 2021 à l’INSA-CVL-ENP.
Les modalités sont en ligne sur les sites Internet de chaque centre de formation.
*sous réserve de contraintes sanitaires évolutives

Inauguration d’un fablab à l’ENSAP

L’École nationale supérieure du paysage ouvre un espace au service de la conception et de la création numériques de projets. Le fablab de l’école a été inauguré le 17 novembre 2020, à l’occasion des rendus finaux de l’atelier 1 par les étudiants en première année en formation au diplôme d’État de paysagiste (DEP 1).
Ce nouvel espace partagé offre un accès inédit à des outils de fabrication numériques permettant la conception et la création de projets. L’ambition de cet équipement est d’offrir la possibilité aux étudiants de partir d’une conception numérique pour arriver à une concrétisation réelle de leurs travaux. Ou l’inverse, c’est-à-dire de réaliser une modélisation numérique à partir d’une « fabrication physique ». Ainsi, les étudiants de DEP 1 ont pu réaliser des maquettes de leurs projets à l’aide de l’impression 3D et de la découpe laser.
Aujourd’hui, le fablab compte 2 traceurs, 1 scanner 3D, 1 découpe laser, 10 tablettes graphiques, 5 casques de réalité virtuelle… L’acquisition a été soutenue financièrement par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.
A noter : de nombreux fablabs ouverts au public sont présents sur le territoire français. Ils peuvent permettre à tout professionnel de venir réaliser des prototypes, des maquettes, des premiers essais de projets…

La rédaction