Sous la présidence de Dominique Boutillon, le Conseil spécialisé « Productions végétales spéciales » traite d’horticulture, mais aussi des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), du tabac et du houblon. En début de séance du 9 février 2021, qui s’est évidemment déroulée en visio conférence, FranceAgriMer a présenté la conjoncture sur les marchés de l’horticulture et sur ceux PPAM.
Concernant plus particulièrement les végétaux d’ornement, les achats des ménages français pour les 11 premiers mois de 2020 sont désormais connus.

Les premières grandes tendances font ressortir :
•une baisse globale des achats de végétaux (ornement et potager) par les Français par rapport à la même période de 2019, impactés par la crise sanitaire : - 15 % en volume et – 10 % en valeur pour les végétaux d’ornement ;
•une baisse plus marquée en volume pour les végétaux d’extérieur (-17 %) et en valeur pour les végétaux d’intérieur (- 15 %) ;
•une diminution de 5 % en volume pour les végétaux à destination du potager, qui augmentent de 8 % en valeur :
•un recul en volume et en valeur des achats pour la Toussaint.

Malgré ce contexte, les professionnels ont souligné la demande toujours forte du consommateur pour les produits de l’horticulture et l’attachement au végétal.

Quatre actions pour aider à faire face à une nouvelle législation

Le conseil a fait le point sur l’arrêté « santé et végétaux » du 4 septembre 2020 (information préalable du consommateur sur les risques potentiels de certains végétaux sur la santé humaine) et sa mise en œuvre dans le secteur horticole. Les propositions d’un groupe de travail, animé par Val’Hor, l’interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, ont été partagées. Elles sont déclinées pour les activités de commerce physique ou à distance :
-affiche type fournie pour les professionnels ;
-document d’information à destination du vendeur ;
-information sur le site internet ;
-offre de prestations des entreprises à accompagner de l’information relative aux végétaux.

Ces travaux de réflexions vont se poursuivre.
A noter, cette réglementation « santé et végétaux » entrera en application le 1er juillet prochain.
Enfin, FranceAgriMer a fait le point sur les dispositifs du Plan de relance dont les modalités sont à retrouver ici :

https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Plan-de-relance-Agriculture

Pascal Fayolle