« Pour le Conseil national des villes et villages fleuris (CNVVF), l’année 2020 n’a pas été blanche,. Le label a vécu, même si son périmètre d’action a été réduit, a expliqué en mai son président, Thibaut Beauté. Les jurys ont pu assurer les tournées et un palmarès a pu être annoncé » (disponible ici). Certaines collectivités avaient demandé un report du passage, les jurys nationaux ont été réduits à trois personnes, certaines régions ont préféré suspendre les tournées… Mais il est vrai que, dans l’ensemble, les choses se sont déroulées assez normalement.

Des remises des prix en région ont d’ailleurs été mises sur pied pour féliciter les acteurs locaux pour leurs actions, vu que la remise des prix nationale n’a pu être organisée cette année. Pour ne citer que cet exemple, la ville d’Auch (32) a reçu la fleur d’or le 1er juin dernier.

Cette activité adaptée mais proche de la normale devrait se poursuivre cette année, si l’on en croit les dernières nouvelles du CNVVF. Elle devrait même être encore plus proche de ce qui se déroule habituellement.
Les jurys nationaux ont commencé leurs tournées ce 8 juin et se dérouleront jusqu’à la fin juillet.
106 communes 4Fleurs ou candidates seront visitées par des jurys de nouveau composés de quatre personnes.
Des mots clés ont été ajoutés dans la grille de notation : la notion de handicap ou de patrimoine bâti, par exemple. Et une réflexion est en cours pour d’autres critères, comme la lutte contre les îlots de chaleur. Quoi qu’il en soit, pour cette année encore, Martine Lesage, directrice du CNVVF, promet de la bienveillance alors que le contexte sanitaire n’est pas encore revenu à la normale.

De nouveaux kits de communication

L’autre actualité concerne le lancement par le CNVVF, au niveau national, de nouveaux outils pour promouvoir les efforts de fleurissement à tous les niveaux. Gratuits pour les adhérents (toutes les communes labellisées doivent désormais être adhérentes), les outils mis à disposition sont divers : kakemonos, affiches ou cartes postales, mais aussi kits numériques à relayer sur les réseaux sociaux. Ils sont adaptés au niveau de labellisation de la commune, parlent de la vie du label (il fait bon vivre dans une commune X fleurs…) et sont à télécharger sur l’extranet du CNVVF dans la rubrique « outils de communication ».
Les cartes postales peuvent être mises à disposition dans les offices de tourisme pour mettre en valeur le travail de la commune auprès des personnes de passage. L’ensemble des 4 500 communes labellisées en France (dont 272 4Fleurs) peuvent désormais mieux faire connaître leurs démarches au travers de ces outils.

Dernier point d’actualité : les Assises nationales, qui se tiennent habituellement en fin d’année, auront lieu en 2022 à Meaux (77), mais les 30 mars et 1er avril. Leur thème n’est pas encore déterminé.

Pascal Fayolle