Originaire d’Asie orientale, la punaise diabolique (Halyomorpha halys) est polyphage. Elle se nourrit principalement des fruits d’espèces ligneuses comme les arbres fruitiers, mais s’attaque aussi à des plantes herbacées, cultivées et sauvages. Elle a été détectée en France pour la première fois en 2012.

Difficile à observer dans les cultures, cet insecte se réfugie dans les habitations à l’automne pour passer l’hiver, ce qui en fait un candidat idéal pour les sciences participatives. En effet, tout citoyen est susceptible de l’observer et de signaler sa présence.

Plus de 4 000 observations

Deux programmes de sciences participatives, Agiir puis INPN Espèces, ont été lancés respectivement en 2012 et 2016 par l’Inrae et le Muséum national d’Histoire naturelle. Cette initiative de science citoyenne a permis de suivre en temps réel l’expansion de cette espèce envahissante. À travers une application et un site Web, plus de 4 000 participants ont ainsi signalé la présence de la punaise diabolique entre 2012 et aujourd’hui.
Chaque signalement est accompagné de photographies complétées par des commentaires sur les conditions d’observation.

En 2019, la punaise diabolique avait conquis plus de 50 % des départements métropolitains.
Ces nombreuses données recueillies ont fait l’objet d’une publication scientifique début juin*.

Les chercheurs d’Inrae développent actuellement un nouveau programme de sciences participatives afin de surveiller trois espèces potentiellement envahissantes en France :
- le scarabée japonais (Popillia japonica) ;
- le longicorne à col rouge (Aromia bungii) ;
- le fulgore tacheté (Lycorma delicatula).
Pour ces trois espèces, une quête** sera également prochainement disponible sur INPN Espèces.

Léna Hespel

*Références des études (en anglais) :
- Streito, JC., Chartois, M., Pierre, E. et al. « Citizen science and niche modeling to track and forecast the expansion of the brown marmorated stinkbug Halyomorpha halys (Stål, 1855) ». Sci Rep 11, 11421 (2021) ;
- Chartois, M., Streito, JC., Pierre, E, Armand, JM., Gaudin, J., Rossi, JP. (2021) « A crowdsourcing approach to track the expansion of the brown marmorated stinkbug Halyomorpha halys (Stål, 1855) in France ». Biodiversity Data Journal 9: e66335.
**Des quêtes sont proposées afin de répondre à une question scientifique concernant un groupe ou une espèce en particulier. Les données récoltées permettent aux experts de mieux comprendre l’écologie, la répartition ou le cycle de vie des espèces ciblées.