Il y a maintenant plusieurs années que le sujet des déchets plastiques prend une vraie ampleur dans notre société et que la filière horticole a commencé à travailler sur le sujet la concernant (voir notre dossier dans le Lien horticole n° 1094 d’avril 2020).

Anticipant une attente sociétale en faveur de la réduction des déchets et une législation, en particulier européenne, qui devrait se renforcer à l’encontre des plastiques, Val’hor travaille activement sur le sujet. A minima, la législation pourrait rapidement imposer le recyclage des pots, voire interdire le plastique pour cet usage… les professionnels doivent donc s’y préparer.

Les rencontres Vegetal Connect, proposées jeudi 9 septembre 2021 à Angers par les organisateurs du salon du végétal (et dans un premier temps de l’événement BtoB Végétal Connect), devraient rassembler quelques centaines de professionnels. Elles s’annoncent comme un moment fort pour faire le point sur les avancées de ce dossier. Val’hor a donc choisi d’y proposer, de 16 h 30 à 18 h, une table ronde intitulée : « Pots horticoles : quels défis pour la filière végétale ? ».

Quatre spécialistes pour éclairer le dossier

Vincent Renouf (Enotiko), expert des questions de recyclage des plastiques, assurera l’introduction de cette conférence en rappelant le contexte réglementaire et les attentes sociétales.
Mikaël Mercier montrera comment les professionnels du végétal se mobilisent et sont proactifs sur la question via un projet interne à l’interprofession. Il s’agit de travailler sur l’écoconception et sur le recyclage.
ADIVALOR, organisme chargé de la collecte des déchets, expliquera comment une filière peut se structurer en vue d’optimiser le recyclage des déchets professionnels, avec l’exemple de ce qui a été mis en place avec la filière agricole.
Les Jardineries et Animaleries de France, par l’intermédiaire de Patrick Abadie (Truffaut) insistera sur les attentes des consommateurs et les alternatives au plastique, ainsi que sur les initiatives et projets portés par l’association des distributeurs spécialisés.
Enfin, l’Unep-Les entreprises du paysage (à confirmer) devrait présenter les solutions alternatives développées par les entreprises du paysage (consigne, air pot…).

Pour participer et anticiper au mieux cette problématique qui concernera la plupart des producteurs dans un avenir proche c’est par ici sur le site internet de Végétal Connect

Pascal Fayolle

*A lire ici : «Vegetal Connect, rendez-vous BtoB de la filière plantes d’ornement»