Contenu réservé

Les bénéfices du végétal sur le bâti trop méconnus

Les toitures végétalisées et parking perméables font encore trop peur aux concepteurs, tant d’un point de vue technique que financier, selon une enquête de la société Ecovégétal.

Pour mesurer la réelle volonté des concepteurs de répondre à l’attente sociétale en termes de lutte contre les canicules et inondations, Ecovégétal, à Broué (27), qui propose des parcs de stationnement perméables et des toitures végétalisées, a consulté des prescripteurs, paysagistes et architectes, afin de lister leurs attentes et les freins liés au développement des deux procédés. L’entreprise a synthétisé 3 412 contributions émises.

La durabilité et le coût, principales craintes

318

Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !
22 %

Vous avez lu 22 % de l'article

Vous êtes déjà abonné,

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je me connecte
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je découvre
Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre