Contenu réservé

Hortis Les gestionnaires d’espaces nature regardent au-delà des grands projets

Le congrès d’Hortis s’est tenu au domaine de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine. ©Y. Haddad
Le congrès d’Hortis s’est tenu au domaine de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine. ©Y. Haddad

Le congrès annuel d’Hortis, les responsables d’espaces nature en ville, s’est tenu au domaine de Sceaux (92) les 14 et 15 octobre sur le thème de la végétalisation des interstices urbains.

Organisé en visioconférence l’année dernière (à lire : «Congrès Hortis 2020 transformé en webinaires» et également : «Hortis 2020 : La nature dans les paysages industriels»), le congrès annuel d’Hortis, les responsables d’espaces nature en ville, s’est déroulé à l’orangerie du domaine de Sceaux (92) les 14 et 15 octobre derniers.
Congressistes et partenaires étaient rassemblés pour échanger sur la végétalisation des interstices. Car au-delà des « grands » projets de paysage ou des trames vertes bien identifiées, les petits espaces publics ou privés, les friches et délaissés urbains constituent une opportunité pour renforcer la végétalisation et la résilience des territoires.

463

Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !
22 %

Vous avez lu 22 % de l'article

Vous êtes déjà abonné,

Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je me connecte
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je découvre
Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre