PepID&AL Pépinières : l’Isère, la Drôme et l’Ardèche affichent leur dynamisme

Après plus de vingt ans d’existence et douze journées techniques et d’échanges professionnels, Bièvre végétal étend sa zone géographique à l’ensemble du département de l’Isère, à ceux de la Drôme et de l’Ardèche et devient PepID&AL. © PepID&AL
Après plus de vingt ans d’existence et douze journées techniques et d’échanges professionnels, Bièvre végétal étend sa zone géographique à l’ensemble du département de l’Isère, à ceux de la Drôme et de l’Ardèche et devient PepID&AL. © PepID&AL

À l’occasion d’une journée technique, les producteurs de trois départements ainsi qu’un établissement de formation local ont renforcé, en septembre dernier, leur travail commun.

Après plus de vingt ans d’existence et douze journées techniques et d’échanges professionnels, Bièvre végétal étend sa zone géographique à l’ensemble du département de l’Isère, à ceux de la Drôme et de l’Ardèche et devient PepID&AL(1), pour Pépinières d’Isère, Drôme & Ardèche locales.

Dix pépiniéristes adhérents de Verdir (ex-FNPHP) des trois départements ainsi que l’établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole (Eplefpa) Terre d’horizon à Romans-sur-Isère (26) ont travaillé ensemble pour organiser une première journée technique, le 29 septembre dernier (voir ici : Au château d’Anjou le 29 septembre : Journée Bièvre végétal : plantons pour demain) avec le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Comme l’ont rappelé les deux élus du conseil régional présents, Sylvie Dezarnaud et Yannick Neuder, ce dernier également député de l’Isère : « AURA est la deuxième région horticole française et cette filière ornementale représente plus de 2 500 emplois. »

Plus de 200 professionnels réunis

Le château d’Anjou et son parc paysager – conçu dans la seconde moitié du xixe siècle par Henri et Achille Duchêne, et à ce titre classé monument historique – offrait le cadre de cette journée professionnelle essentiellement tournée vers les entreprises de paysage et collectivités.

Plus de deux cents personnes ont répondu présent et assisté aux différentes interventions axées sur le thème des plantations de demain : ville perméable et renaturation, état des lieux de la filière Végétal local, gestion des arbres urbains. La rencontre était tournée vers l’avenir et portée par une nouvelle génération de jeunes pépiniéristes dynamiques !

Claude Thiery

(1) Les onze adhérents de PepID&AL : Les Pépinières de l’Ambre, à Sonnay (38) ; Pépinières de la Barberolle, à Alixan (26) ; Pépinières Guillot Bourne II, à Jarcieu (38) ; Pépinières du Chuzeau, à La Côte-Saint-André (38) ; Pépinières Dutour, à Saint-Alban-du-Rhône (38) ; Pépinières Fabre, à La Côte-Saint-André ; Pépinières Pilaud, à Peyrin (26) ; Damien Vivier Pépinières, à Penol (38) ; Roseraie Reuter, à Saint-Georges-d’Espéranche (38) ; Roseraies Félix, au Grand-Lemps (38) et l’Epleffa Terre d’horizon à Romans-sur-Isère (26).

Ce contenu est réservé aux abonnés du Lien Horticole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre