Congrès annuel de la FNPHP : des retrouvailles joyeuses et studieuses
/
  • 1.Plus de 100 personnes ont participé au congrès FNPHP 2021 à l’abbaye de Royaumont. ©P.Fayolle

  • 2.Le ton du rendez-vous est donné dès l’entrée, avec une vue au fond sur le cloître. ©P.Fayolle

  • 3.Les sessions de travail en commun se sont déroulées dans le réfectoire des moines. ©P.Fayolle

  • 4.L’un des temps forts du congrès a été la présentation de la feuille de route de l’équipe dirigeante élue l’an passé. ©P.Fayolle

  • 5.Le cloître était réservé aux pauses et échanges entre congressistes et avec les partenaires. ©P.Fayolle

  • 6.Dix-sept partenaires ont présenté leurs nouveautés aux congressistes cette année. ©P.Fayolle

  • 7.Le cloître est aussi un espace de convivialité. ©P.Fayolle

  • 8.Le congrès a pu, parfois, dans le passé, être accueilli dans des endroits moins agréables ! ©P.Fayolle

  • 9.L’abbaye est aussi réputée pour ses jardins, que les congressistes ont visités le premier jour du congrès. Outre le cloître… ©P.Fayolle

  • 10.Le jardin des Neuf-Carrés a été créé en 2004 par les paysagistes Édith Vallet et Olivier Damée. ©P.Fayolle

  • 11.Le potager-jardin, qui concilie l’organisation formelle du potager avec une manière originale de produire les légumes, constitue une pièce maîtresse des jardins de l’abbaye. ©P.Fayolle

  • 12.Mais visiter les jardins, c’est aussi découvrir l’ensemble du bâti historique de Royaumont… ©P.Fayolle

  • 13.Les jardins avaient aussi été équipés d’un réseau d’irrigation performant. Visite complète de ce jardin dans une prochaine édition du Lien horticole, rubrique paysage ! ©P.Fayolle

Après une année blanche, sans congrès ni occasion de se rencontrer, l’ambiance y a été incroyable, grâce à un cadre magnifique et alors que les producteurs ont réalisé une saison inimaginable il y a ne serait-ce que treize mois ! Les nouveaux élus de la FNPHP y ont présenté la feuille de route qui va les accompagner au cours des prochaines années (voir ici : «Des retrouvailles joyeuses, studieuses et heureuses»).