Depuis plusieurs mois, les dates de Paysalia ont été cochées par nombre de professionnels sur l’agenda comme un rendez-vous marquant un certain retour à la normale. La reprise de la pandémie indique toutefois que la prudence sera de mise afin que tous les acteurs de la filière puissent se retrouver…

Pour ce rendez-vous, les organisateurs ont prévu un beau programme, autour de trois thématiques.
Les métiers du vert doivent mieux se faire connaître et mieux communiquer (voir édito(1) et article recrutement(2)).

Des actions comme la finale du concours de reconnaissance des végétaux, qui se tiendra au Salon les 1er et 2 décembre, vont dans ce sens(3).
La constitution cette année d’un village emploi-formation(4) doit être l’occasion de mettre en avant les opportunités offertes.

Les cinq finalistes du Carré des jardiniers, qui ont travaillé cette année sur le thème du « Jardin du (bon) vivant » vont aussi participer à souligner le savoir-faire de la profession(5).

Une segmentation pour faciliter la visite

Pour mieux répondre aux attentes des visiteurs, le Salon a été segmenté cette année. Quatre zones thématiques ont été définies : « Aménagement des parcs et jardins », « Les terrains de sport, les stades et les golfs », « Le paysagisme d’intérieur » et « Les pépinières françaises », promues en partenariat avec Fleurs de France.

Les conférences seront aussi réparties dans trois sites : le forum, dans le hall 6, tandis que certaines se dérouleront dans deux espaces spécifiques créés pour répondre aux thèmes développés cette année : le village biodiversité-environnement et le village emploi-formation.

Seront aussi mis en exergue les nouveaux marchés à investir : le Plan de relance lancé en 2020, l’agriculture urbaine et la végétalisation du bâti(6), sans oublier le paysagisme d’intérieur, qui va au-delà des effets de mode (voir à ce propos Le Lien horticole n° 1109 d’octobre dernier).

De quoi satisfaire 30 000 visiteurs, comme il y a deux ans ? À confirmer le 2 décembre au soir, lorsque les portes de Paysalia se refermeront !

Quelques rendez-vous à ne pas manquer

Outre le programme des conférences, quelques moments importants vont rythmer Paysalia.
- Remise des prix de l’innovation le mardi 30 novembre à 17h15.
- Remise des Victoires du paysage aux lauréats rhône-alpins le 30 novembre de 18h30 à 19h30.
- Remise des Elca Green Awards (récompenses européennes pour des réalisations de paysage remarquables) le mercredi 1er décembre à 9h30.
- Résultat du concours du Carré des jardiniers le 1er décembre à 16h30.
- Journée ville verte le 2 décembre, organisée par Hortis, les responsables d’espaces nature en ville, l’AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France) et la métropole de Lyon.
- Un village dédié à l’emploi et à la formation, ouvert à toutes et tous (employeurs, salariés, demandeurs d’emploi, étudiants, élèves…), avec des conseils, un mur de l’emploi, des ateliers…
À noter :
une appli dédiée pour les smartphones est créée cette année pour faciliter la visite à la fois de Paysalia et de Rocalia (consacré à la pierre naturelle, dans un hall contigu).

Pour aller plus loin…
(1)
Edito : « Les ressources humaines, un défi majeur pour la filière »
(2) « Recruter, intégrer, fidéliser : les étapes clés de l’embauche »
(3) Concours de reco qui arrive à sa phase finale à Paysalia
(4) Evénement « Paysalia, sur un air de retrouvailles »
(5) Carré des Maîtres jardiniers
(6) La création d’une cour Oasis et Les bâtiments couverts de végétation

La rédaction du Lien horticole