Jusqu’à la remise des prix, prévue en décembre, tout s’était déroulé à peu près normalement pour les Victoires du paysage 2020. Les dossiers avaient été déposés pour le mois de juin, date à laquelle un jury restreint et à distance avait sélectionné les chantiers les plus intéressants.

Les visites techniques de tous les sites retenus s’étaient déroulées dans le courant de l’été 2020.
Puis le second confinement, en novembre, a forcé l’organisateur, Val’hor, à reporter la remise des prix en attendant des jours meilleurs. Cérémonie qui s’est finalement déroulée le 20 mai 2021, « en distanciel », comme on dit désormais.

Si la cérémonie a perdu en convivialité et peut-être un peu aussi en solennité, elle n’en a pas moins permis de récompenser 37 maîtres d’ouvrage, puisqu’il faut rappeler que ce sont eux qui sont mis en avant pour l’occasion, ceux qui font travailler l’ensemble des acteurs de la filière du végétal. En l’occurrence, cette année, ce sont 27 collectivités, 7 entreprises et 3 particuliers qui ont reçu des Victoires d’or, d’argent ou de bronze.

Nantes décroche la récompense ultime

Après Rouen (76) en 2018, Nîmes (30) en 2016 ou Nice (06) en 2014, c’est cette année Nantes Métropole Aménagement (44) qui remporte le Grand Prix des Victoires cette année, pour le Jardin extraordinaire de la carrière Miséry. Comprenant une cascade aménagée dans la roche, des végétaux exotiques remarquables grâce à un microclimat particulier, ce parc recevra à terme « l’arbre aux Hérons », imaginé par la Compagnie La Machine de François Delarozière, installée sur l’île de Nantes depuis le début des années 2000 (voir Le Lien horticole n° 1106 de juin 2021 pages 46 à 49).

Voici, par catégorie, l’ensemble des autres maîtres d’ouvrage récompensés

Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Espaces publics grande échelle :
- or : ville de Lorient (56), place Jules-Ferry ;
- argent : ville d’Angers (49), avenue et square Jeanne-d’Arc ;
- bronze : Toulouse Métropole (31), île du Ramier/secteur nord.

Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Espaces à petite échelle :
- or : Montblanc (34), place de l’Église ;
- argent : Claix (38), en comaîtrise d’ouvrage avec Grenoble Alpes Métropole, parvis des Sources ;
- bronze : Courbevoie (92), en comaîtrise d’ouvrage avec Asnières-sur-Seine, place de la Gare.

Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Jardins et parcs urbains :
- or : Auch (32), réhabilitation du square Jérôme-Cuzin ;
- argent : Assistance publique des Hôpitaux de Paris (75), jardin de l’hôpital Necker pôle mère-enfant ;
- bronze : Montigny-le-Bretonneux (78), cimetière des IV Pavés.

Maîtres d’ouvrage publics-Aménagements de quartiers :
- or : Villeurbanne (69), parc Jacob-Hugentobler ;
- argent : Pecquencourt (59), requalification de l’espace central des cités Lemay et Sainte-Marie, classées au patrimoine mondial de l’Unesco ;
- bronze : Argonay (74), parc Varenard de Billy.

Bailleurs sociaux-Aménagements de quartiers :
- or : Aquitanis, OPH de Bordeaux Métropole, Locus Solus, création d’une ferme urbaine sur dalle à Bordeaux (33) ;
- argent : Seqens, travaux de résidentialisation et d’aménagement extérieur résidence Grande-Rue à Garches (92) ;
- bronze : Seine-Saint-Denis Habitat, Cœurs d’îlots de la cité-jardin de Stains (93).

La coulée verte de Louverné (53), médaille d’argent des Victoires du paysage 2020 dans la catégorie « Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Espaces à dominante naturelle ». ©Victoires du paysage

Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Espaces à dominante naturelle :
- or : Poitiers (86), îlot Tison ;
- argent : Louverné (53), la coulée verte ;
- bronze : Le Port-Marly (78), parc naturel de l’île de la Loge.

Maîtres d’ouvrage publics et bailleurs sociaux-Infrastructures :
- or : Calais (62), front de mer ;
- argent :, Sérignan (34), belvédère, voie verte, parking sur les berges de l’Orb ;
- bronze : Établissement public d’aménagement Paris-Saclay (91), le Jardin argenté à Gif-sur-Yvette.

La ferme Nature et découvertes à Versailles (78), médaille d’argent des Victoires du paysage 2020 dans la catégorie « Commerce et entreprises ».©Victoires du paysage

Commerces et entreprises :
- or : l’hôtel du Parc et ses jardins à Obernai (67) ;
- argent : Nature et découvertes, comaîtrise d’ouvrage CLAP AMO, ferme Nature et découvertes à Versailles (78) ;
- bronze : Pernod-Ricard University, domaine de la Voisine, à Clairefontaine-en-Yvelines (78).

Promoteurs immobiliers et aménageurs lotisseurs :
- or : SAS Evergreen représenté par Crédit agricole immobilier, campus Crédit agricole Evergreen à Montrouge (92) ;
- argent : Bouygues immobilier agence IDF Sud (91 et 77), résidence Émeraude à Brétigny-sur-Orge (91) ;
- bronze : GGL aménagement, quartier via Domitia-Olivette au Crès (34).

Particuliers :
- or : Nicolas Gangnet, les Dunes perchées à Ensuès-la-Redonne (13) ;
- argent : SCCI Grimvallon, parc du Verger à Grimaud (83) ;
- bronze : Stefan Spang, Jardin Spang à Soorts-Hossegor (40).

Prix du patrimoine :
- or : Chemins du patrimoine en Finistère, Jardins des arbres médicinaux de l’abbaye de Daoulas (29) ;
- argent : communauté urbaine du Grand Reims (51), le phare de Verzenay ;
- bronze : département de la Charente-Maritime, pointe des Baleines, abords du phare de l’île de Ré (17).

Prix spéciaux et mention spéciale du jury :
- Prix spécial cœur de Ville, Béziers (34), place Jean-Jaurès ;
- Prix spécial du jury, département des Yvelines (78), comaîtrise d’ouvrage communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, parc du Peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy ;
- Mention spéciale du jury, REI Habitat, jardin Le Bourg à Montreuil (93).

Pascal Fayolle

Retrouvez ici nos deux diaporamas de l’ensemble des primés aux Victoires du paysage 2020 : « Victoires du paysage 2020 1re partie » et « Un palmarès tardif mais riche ! 2e partie »