Une cérémonie simple et conviviale, dans le cadre de remise des prix des Victoires du paysage 2020 pour le palmarès régional des meilleurs projets de maîtres d’ouvrage : c’est ce qu’ont proposé vendredi 18 juin les pépinières Rouy, hôtes du jour à Saint-Étienne-du-Grès (13) en présence du maire de la cité. Une rencontre à la mi-juin, cela ne convenait pas à nombre de paysagistes encore très occupés à cette période… « mais il fallait bien un jour remettre ces prix 2020 des meilleures réalisations de maîtres d’ouvrage, cérémonie empêchée pour cause de Covid et confinements à répétition ». Ainsi une centaine de participants et les organisations professionnelles ont quand même pu profiter de retrouvailles dans la bonne humeur, autour d’un barbecue généreux et de fruits régionaux. L’occasion de montrer un esprit de famille, de fêter une charte de qualité pour les jardins en Méditerranée et de mettre à l’honneur deux réalisations ingénieuses chez deux clients particuliers.

Les médaillés d’argent et d’or aux Victoires du paysage 2020 Paca. De gauche à droite : Lionel Laforêt, SPP (Société provençale de paysage) à La Garde (83) ; James Basson, Scape Design, à Monaco ; Frédéric Trifolio, Les Jardins des Arcades, à Saint-Étienne-du-Grès (13). ©Odile Maillard

Or et argent en Paca

Les représentants des différentes organisations professionnelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse ont reçu les deux lauréats régionaux pour 2020 :
- médaille d’or : à Nicolas Gangnet, pour la réalisation « Les Dunes perchées » à Ensuès-la-Redonne (13) réussie après avoir résolu de multiples contraintes et obstacles techniques, humains, réglementaires… Le paysagiste concepteur et mandataire : Scape Design. L’entrepreneur du paysage : Les Jardins des Arcades. Le pépiniériste : Olivier Filippi ;
- médaille d’argent : SCCI Grimvallon, pour l’aménagement du parc du Verger à Grimaud (83). Un complexe résidentiel en pleine garrigue, doté désormais d’un jardin contemporain respectant le site et son environnement. Le paysagiste concepteur et mandataire : David Besson-Girard. L’entrepreneur du paysage : la Société provençale de paysage. Le pépiniériste : Pépinières Pierre Basset.

Ces deux lauréats de Paca rejoignent le palmarès des Victoires, avec ses 171 lauréats depuis la création de ce concours en 2008 et donc 37 au total pour le territoire national en 2020. « Deux en Paca, c’est trop peu pour notre région. Il faut que tous les beaux projets soient connus et candidatent à chaque édition », ont plaidé les intervenants.

Quand les arts et la technique travaillent ensemble

Ces récompenses sont « les victoires du bien et du beau quand les arts et la technique travaillent ensemble », avait affirmé Érik Orsenna, parrain de l’édition 2020, en mai dernier. Cette importance d’œuvrer de concert le plus souvent possible – clients, paysagistes concepteurs, maîtres d’ouvrage, maires… et producteurs de végétaux – a été bien illustrée ce 18 juin. Les associations professionnelles (Hortis, AITF, FNPHP, Unep, FFP*) et interprofessionnelle (Val’hor) ont témoigné tour à tour sur les enjeux du végétal, sur l’engagement collectif nécessaire… sans oublier la formation et le respect des jardiniers, les vrais faire-valoir des créations paysagères dans le long terme.

Une charte du jardin méditerranéen

Pour assurer la pérennité de réalisations de qualité dans le respect du territoire et du climat, la nouvelle « charte pour le jardin en Méditerranée (Paca et Corse) » engage les signataires à partager les expériences, points de vue et bonnes pratiques, à encourager la formation et la recherche, à rassembler tous les acteurs (privés, publics, associatifs), à appuyer les projets qui peuvent participer à cette dynamique.
La ville d’Antibes-Juan-les-Pins (06), marraine de cette charte, animera son suivi via des rencontres paysagères annuelles, en partenariat avec le campus Vert d’Azur d’Antibes, présentera les actions, élaborera des projets dans le cadre de cette charte.

Et pour les Victoires, rendez-vous est donné aux porteurs de projets pour déposer leur dossier de candidature en janvier 2022.

Pour en savoir plus sur le palmarès 2020 des Victoires du paysage :
Actualité : «Victoires du paysage : le palmarès 2020 enfin dévoilé ! » ;
Retrouvez ici deux diaporamas de l’ensemble des primés aux Victoires du paysage 2020 : « Victoires du paysage 2020 1re partie » et « Un palmarès tardif mais riche ! 2e partie ».

Odile Maillard

*Hortis, les responsables d’espaces nature en ville.
AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France) : groupe de travail espaces verts, nature et paysages.
FNPHP (Fédération nationale des producteurs de l’horticulture et des pépinières) : les producteurs de végétaux d’ornement.
Unep (Union nationale des entreprises du paysage).
FFP (Fédération française du paysage).